THREAT

THREAT

 PUR SANG / 3 ans / 166 cm / ALEZAN
6000 € HT poulain vivant
FOOTSTEPSINTHESAND GIANT'S CAUSEWAY STORM CAT
MARIAH'S STORM
GLATISANT RAINBOW QUEST
DANCING ROCKS
FLARE OF FIRELIGHT BIRDSTONE GRINDSTONE
DEAR BIRDIE
SHIVA HECTOR PROTECTOR
LINGERIE

Source: IFCE, 2017

Threat, un profil rare au haras du Mont Goubert
A la fois outcross et performant, Threat fait une entrée remarquée au haras du Mont Goubert en 2021. Double lauréat de Groupe à 2ans, c’est un cheval soutenu par plusieurs grandes maisons…
 
Threat (Footstepsinthesand) fut acquis 100.000 Gns alors qu’il était foal sur le ring de Tattersalls, une somme qui atteste de la qualité du poulain (10 fois le prix de la saillie). Sous les illustres couleurs de Cheveley Park Stud, il est devenu un très bon 2ans, notamment lauréat de son maiden par deux longueurs au mois de mai. A Ascot, il a été battu de moins d’une longueur dans les Coventry Stakes (Gr2)… comme avant lui Mehmas (Acclamation), actuel leader des first crop sires ! Parmi les lauréats des "Coventry", il faut notamment citer Verglas (Highest Honor), étalon bien connu en France. Threat est ensuite passé à trois quarts de longueurs de la victoire dans les Richmond Stakes (Gr2). Progressant de sortie en sortie, il s’est imposé dans les Gimcrack Stakes (Gr2), une course importante du point de vue de la sélection et qui a sacré nombre d’étalons (Showcasing, Rock of Gibraltar…) Mais comme en atteste les ratings, sa victoire dans les Champagne Stakes (Gr2) – soit la cinquième sortie en quatre mois et demi - a encore été supérieure.
 
Des soutiens de taille. Victor Langlais qui manage la carrière du cheval nous a expliqué : Il est rarissime de voir un tel 2ans débuter au haras en France, surtout après avoir gagné des Groupes aussi prestigieux du programme anglais. C’est une superbe nouvelle pour l’élevage français. De bonnes fées se sont penchées sur son berceau et il va être soutenu par le haras du Mont Goubert, le haras d’Etreham et Coolmore, lesquels sont impliqués dans sa carrière de reproducteur. Ces trois entités ont acheté le cheval à Cheveley Park Stud. Les personnes que je viens de citer font référence quand il s’agit de "sortir" des étalons. Pour cela, ils vont lui envoyer des juments et acheter des poulains aux ventes. Depuis plusieurs années, Nicolas de Chambure insiste auprès de Coolmore pour qu'ils soutiennent l'élevage français en fixant en France des lauréats de Groupe dès le début leur carrière. Cela vient de se matérialiser par cette acquisition en commun. Tous les associés sont très motivés et nous allons proposer aux éleveurs français de rentrer dans le syndicat. Une vingtaine de parts (sur 60) sont à vendre, au tarif de 20.000 € avec deux saillies annuelles à vie par part. Le cheval va débuter à 6.000 €.

Pedigree

Une grande souche Niarchos. Suite aux performances de Threat, sa mère Flare of Firelight (Birdstone) a été acquise à l’amiable par Juddmonte pour être saillie par Frankel (Galileo) ! En attendant, pour le compte du Prince Abdullah, elle a donné naissance le 17 mars au propre frère de Threat.


La deuxième mère Shiva – par Hector Protector, quintuple lauréat de Gr1 en France – fut la meilleure jument d’âge en Europe pour les saisons 1999 et 2000. Elle a notamment remporté la Tattersalls Gold Cup (Gr1) avant de produire That Which Is Not (Elusive Quality), gagnante du Prix Zarkava (L). Shiva est aussi la deuxième mère du précoce Eltezam (Kodiac), troisième des Coventry Stakes (Gr3). Threat est un descendant de la célèbre Northern Trick (Northern Dancer), meilleure 3ans européenne de sa génération, lauréate des Prix de Diane et Vermeille (Grs1). Elle s’était aussi classée deuxième de l’Arc de Sagace (Luthier). Parmi les descendants de Northern Trick, on trouve les étalons (et gagnants de Gr1), Ulysses (Galileo) et Cloth of Stars (Sea the Stars) ou encore Main Sequence (Aldebaran), meilleur cheval d’âge de sa génération aux Etats-Unis en 2014.
 
Un papier qui "fonctionne" en France… Footstepsinthesand (Giant’s Causeway), le père de Threat, connaît une bonne réussite dans le programme français, avec des chevaux comme Shamalgan (troisième de la Poule d'Essai des Poulains, Gr1), Heshem (Prix Eugene Adam, Gr3) ou encore Rosso Corsa (Prix du Palais Royal, Gr3), soit au total près de 25 black types dans l’Hexagone (dont Akemi, Baby Foot, Fourioso, Imperiator, Mariafoot, Marianafoot, Pas de Soucis, Spring Leaf, Under The Radar, Footsteppy, Turf Laurel, Beauvoir, Empreinte, Manjeer, Tip Toe, Kanuka, Œil de Tigre, Cozy Girl, Allez Henri, Gogarty…)
 
… et qui sort des sentiers battus ! La grande force du papier de Threat, c’est aussi son originalité, étant indemne de Danzig (et donc Danehill, Green Desert…), Sadler’s Wells (et donc Galileo…), Acclamation (et donc Dark Angel), Nureyev (et donc Pivotal), mais aussi des lignées traditionnelles françaises (Kaldoun, Kendor, Anabaa, Linamix…). Victor Langlais poursuit : « Il va être très facile à croiser. Son père de mère Birdstone (Grindstone) a donné Summer Bird (Belmont Stakes & Travers Stakes, Grs1), meilleur 3ans américain de sa génération et Mine That Bird (Kentucky Derby, Gr1). Threat lui même est un cheval "vite et précoce", avec du physique, issu d’une famille Niarchos "classique". Avec les étalons qui ont des performances à 2ans, il y a beaucoup de bonnes surprises. C’est le cas de Wootton Bassett (Iffraaj) par exemple. En s’accidentant dans les Middle Park Stake (Gr1), Threat n’a pas pu gagner son Gr1. Mais c’est un cheval avec beaucoup de qualité, qui battu des chevaux de la trempe de Golden Horde (Lethal Force). Revenant de blessure, il a tout de même été capable de terminer dans les cinq premiers d’une grande édition des St James's Palace Stakes (Gr1), pour sa rentrée après neuf mois d’absence, dans une édition dominée par Palace Pier (Kingman) et Pinatubo (Shamardal). Sans ce contretemps, c’est un cheval qui aurait visé les Guinées… et nous ne l’aurions certainement pas eu au haras en France ! C’est un magnifique alezan. Bon marcheur et calme. Il est très profond, avec de la taille. »

Voir d'actualités

Actualités

Newsletter

Newsletter